mardi 1 décembre 2020

HOMMAGE - ANNE SYLVESTRE (1934-2020)

 Anne Sylvestre

Est morte à Paris ce 30 novembre...
-
---
-
Compositrice et Chanteuse
 Engagée et Féministe
Discrète et Attachante
-
-
Ma génération !
-

UN SACRE GUEULETON (2017) - Jim HARRISON - USA - J'AI LU n° 12836

Jubilatoire traité de tout un art de vivre !
-
---
-
Présentation par l'éditeur :

"Tous les lecteurs de Jim Harrison connaissent son appétit vorace pour la bonne chère, les meilleurs vins et autres plaisirs bien terrestres qui irriguent son œuvre. Rassemblés pour la première fois en un seul volume, ces articles publiés au fil de sa carrière ne se contentent pas de célébrer les plaisirs de la table. Savoureux et féroce, Big Jim parle de gastronomie avec la même verve que lorsqu’il évoque la littérature, la politique ou l’amour. En chemin, il déroule des recettes toujours réjouissantes, parfois inattendues, et fait preuve d’un humour dévastateur à l’égard des pisse-vinaigres de tout poil.
Autoportrait en creux du célèbre gourmand vagabond, ce livre est un véritable festin littéraire qui comblera tous les appétits."

---
-
Ce n'est pas un livre à avaler d'une traite, comme un polar, mais à déguster à petites doses, jour après jour...
C'est alors un vrai bonheur !
Si Jim Harrison, cet amoureux de la littérature (Dostoïevski, Balzac, Kafka, Machado...) se considérait avant tout comme un poète :
"Ecrire des poèmes c'est comme extraire le sang des pierres"
disait-il.
Ces chroniques nous révèlent, avec humour, parfois aussi émotion,  combien il fut également un fanatique amoureux de la vie...
-
---
-

Courts extraits :
-
"J'avais espéré découvrir et évoquer les rapports entre la musique et la nourriture, mais il n'y en a pas. Ce qui ne devrait bien sûr pas arrêter un écrivain, et, à vrai dire, ne l'arrête pas. Je n'ai jamais entendu personne réclamer du Malher en mangeant un flan, et beaucoup de gens sont morts en boulotant à toute vitesse des ailes de poulet sauce barbecue tout en écoutant le babil d'un morceau de rap."
-
"Comment d'humbles raisins peuvent-ils produire un nectar aussi délicieux avec la coopération de l'alchimie humaine? Boire du vin dépasse les errements du langage et des nombres, pour trouver l'intégralité de son essence, comme la sexualité, au royaume des sens."
-
"Si mes invités n'aiment pas le Bandol Domaine Tempier que je leur sers, ils ne sont plus les bienvenus chez moi."

-
"J'ai fait une chute dans ce que je croyais être le jardin des Fizzi-Contini, mon visage ratant de peu une belle crotte de chien qui m'a semblé être la métaphore idéale de notre invasion de l'Irak. Nous avons visité le marché de la ville, sans doute le plus beau de l'Europe, et j'ai acheté une grosse truffe blanche pour la manger comme une pomme sale avec mon café d'après la sieste."

-
"Une journée passée à enchaîner des rencontres insignifiantes et le spectacle de milliers d'abrutis parlant dans leur téléphone portable en marchant dans la rue me dépriment profondément."

-
"Après des heures d'extrême souffrance, on se retrouve au moins temporairement débarrassé de son ego et de l'absurde substance de sa personnalité."
-
"La mort est bien sûr une porte noire sans gonds, qui s'ouvre dans un seul sens. La mort est notre ultime filet de sécurité, mais avant cet instant fatal, notre seule option consiste à "résister de toutes nos forces"."

---
-
Merci au Promeneur du 68 de m'avoir fait découvrir ce livre :

Voir ICI son billet.

*
***
*
Jim Harrison
(1937-2016)
-

-
Voir Wikipedia

Voir aussi sur ce blog "DALVA"

***
*

samedi 28 novembre 2020

L'HISTOIRE D'ADELE H (1975) - François Truffaut (Réalisation & Scénario avec J. Gruault et S. Schiffman d'après le Journal d'Adèle Hugo) - France - Diffusé sur ARTE

Passion jusqu'à la folie...
-
4 / 5
-

-

Synopsis :

"1863. Sous un faux nom, Adèle H. arrive à Halifax afin de retrouver le lieutenant de hussards, Albert Pinson, qu'elle considère comme son fiancé. Par l'entremise du mari de sa logeuse, elle entre en contact avec le jeune homme qui la repousse définitivement."

---
Admirable Adjani !
-

-

-

-

-

-
---
-


*
***
*
François Truffaut 
1932-1984
Réalisateur et Scénariste
-

-
Courte apparition de Truffaut dans son film...

---

Sur Truffaut voir Wikipedia

***
*

lundi 23 novembre 2020

DRIVE (2011) - Nicolas WINDING REFN (Réalisation) - H.Amini (Scénario d'après le roman de J.Sallis) - USA 2011- Diffusé sur ARTE

Revu sur ARTE
-
-

Ryan Gosling incarne magnifiquement un personnage complexe et fascinant, à la fois tendre et très violent...
-


-
---
Voir ICI  billet rédigé lors de la sortie du film en octobre 2011

***
*

FALSTAFF (1893) - Giuseppe VERDI (1813-1901) - Teatro Real Madrid 2019 - Enregistré sur Mezzo Live

Verdi avait donc 80 ans lorsqu'il a composé cette partition exceptionnelle pleine de jeunesse...
-
-
La représentation donnée par le Teatro Real est une réussite...
-
Le jeune chef italien Daniele Rustioni (chef principal de l'opéra de Lyon) fait parfaitement ressortir toutes les nuances, toute la richesse de la magnifique orchestration de Falstaff...

---

La mise en scène est remarquable, en harmonie complète avec le livret (de Boito Arrigo d'après Shakespeare)...


Laurent Pelly sait suggèrer habilement le drame qui se cache derrière la comédie,
Car comme le soulignait le chef Carlo Maria Giulini :
 "Si les situations sont comiques, les personnages, eux ne le sont pas."
---
Enfin il faut souligner la qualité de la distribution parfaitement homogène : tous les interprètes sont parfaitement à l'aise...

  • Roberto De Candia (Br-ton) : Sir John Falstaff
  • Daniela Barcellona (Mezzosoprano) : Mistress Quickly
  • Joel Prieto (Ténor) : Fenton
  • Christophe Mortagne (Ténor) : Dr. Caius
  • Mikeldi Atxalandabaso (Ténor) : Bardolfo
  • Valeriano Lanchas (Basse) : Pistola
  • Rebecca Evans (Soprano) : Mrs. Alice Ford
  • Simone Piazzola (Baryton) : Ford
  • Ruth Iniesta (Soprano) : Nannetta
  • Maité Beaumont (Mezzo-soprano) : Mrs. Meg Page

Le rôle titre est assuré avec verve et ...sensibilité par le baryton italien Roberto de Candia...


---
Quelques images :
-


-
-




-

-
-
---

Aperçu :
*
***
*

Voir  ICI  Falstaff au Met en 2013

***
*

vendredi 20 novembre 2020

SEPT HOMMES A ABATTRE (1956) - Budd BOETTICHER (Réalisation) - B.Kennedy (Scénario) - Etats-Unis - DVD

Bonheur, en ces temps difficiles, de s'évader dans un western...
-
4 / 5
-
-
Synopsis :

"Un ancien shérif est bien décidé à venger la mort de sa femme en retrouvant les sept bandits responsables de la fusillade au cours de laquelle elle a été tuée..."
---
-
Un western, un vrai :
Réalisation brillante et efficace, pas de temps perdu (75'), solide interprétation...
---
Randolph Scott...
-

Lee Marvin...
-

Walter Reed & Gail Russel...
---
-
Extraits :


*
***
*
Budd Boetticher
(1916-2001)
Réalisateur
-
-
voir Wikipedia ---) ICI

***
*

mardi 17 novembre 2020

COLD WAR - Pawel PAWLIKOWSKI (Réalisation & Scénario avec Glowacki et Borkowski) - Pologne - Diffusé sur Arte

Revu sur ARTE
--

-
Une histoire d'amour impossible....

-

Voir  ICI  billet rédigé lors de la sortie du film en novembre 2018

***
*