mercredi 6 novembre 2013

LES 100 MOTS DE L'OPERA - Philippe JORDAN (avec Emmanuelle Josse) - collection "Que sais-je ?"

A travers son expérience personnelle, notamment à l'Opéra de Paris, Philippe Jordan nous donne quelques clés pour pénétrer dans le royaume un peu mystérieux du thêatre lyrique...
-
100 mots donc :
 Chef d'orchestre, Chanteur, Choeur, Costumes, Décors, Eclairages, Metteur en scène, etc...
-
Ce petit livre montre combien
 l'Opéra est un Art difficile
 en raison des nombreux problèmes (techniques, artistiques, humains...) qui se posent dans la préparation d'un spectacle.
-
On peut regretter que l'ouvrage soit un peu succinct et qu'il manque...
d'élans lyriques !
(mais sans doute est-ce le propre de la collection à caractère encyclopédique où il est publié)
---
-
Quelques courts extraits :
-
"Spectacle vivant qui réunit de multiples disciplines, l'opéra fascine autant qu'il effraie. On le dit réservé à une élite et pourtant...Pourtant, les choeurs de Verdi galvanisent les foules, ceux de Haendel font se lever les stades..."
-
"...l'opéra est un art qui touche le spectateur au coeur de son émotion bien mieux que la sage raison."
-
"...Lors de la représentation lyrique, qui mêle musique, poésie, décors, costumes..., le réel s'efface."
-
"Si Wagner était encore vivant aujourd'hui, je crois qu'il ferait du cinéma. Et comme il a été toujours en avance sur son époque, il travaillerait probablement sur les technologies les plus avancées, comme la 3D...Car le cinéma partage avec l'opéra le rêve d'être un art total."
-
"Le son qui surgit dans une salle d'opéra, c'est une vibration qui se propage dans l'air, or cette émotion-là, le disque ne peut pas la remplacer, surtout depuis que l'on est entré dans l'air (l'ère ??) du son numérique, beaucoup plus froid que le son analogique."
---
-
Philippe Jordan
né en Suisse en 1974
(fils du célèbre chef d'orchestre Armin Jordan)...
Directeur musical de l'Opéra national de Paris
***
*

2 commentaires:

  1. Noté sur la liste pour mon petit tour hebdomadaire chez Gibert.
    Beaucoup d'admiration pour Jordan, que j'ai eu la chance de pouvoir assez souvent écouter à Bastille. Son petit mot sur Wagner me semble très juste, et c'est un sujet qu'il connait
    JF

    RépondreSupprimer