samedi 18 juillet 2009

JULIEN (1964) - Gore VIDAL (né en 1925) - Etats-Unis


Un gros "pavé" de plus de 700 pages qui se dévore comme un roman d'aventures...

Gore Vidal, ce géant de la littérature amèricaine, nous raconte la vie de l'empereur Julien l'Apostat (331-363) qui, élevé dans la religion chrétienne, tenta "de faire revivre l'hellénisme" et de restaurer le culte des anciens Dieux...

Le roman est écrit sous forme de mémoires apocryphes (procédé retenu par Marguerite Yourcenar pour "le mémoires d'Hadrien) dans un style simple et précis.


















"Bien que j'aie écrit un roman, et non un ouvrage historique, je me suis efforcé de respecter les faits, ne procédant que de temps en temps à de légères modifications."
-
"...La vérité c'est que, depuis des milliers d'années, nous nous intéressions à ce qui était vivant. Mais vous, vous vous intéressez à ce qui est mort, vous adorez un homme mort et vous vous racontez que ce monde-ci n'est pas pour nous, alors que l'autre est tout ce qui importe. Seulement, il n'y a pas d'autre monde."
***
Ci-après : Gore Vidal à différentes époques de sa vie (et avec Tennessee Williams et Kennedy).



De Gore Vidal, j'ai beaucoup aimé "Le garçon prés de la rivière", "Palimpseste" et "A l'estime"
----

Aucun commentaire:

Publier un commentaire