dimanche 11 novembre 2018

HEUREUX COMME LAZZARO - Alice ROHRWACHER (Réalisation & Scénario) - Italie - au Gaumont Convention (09.11.2018)

COUP DE COEUR !
-
5 / 5
-
Prix du Scénario (Cannes 2018)
-

-
L'affiche italienne :
---
 SYNOPSIS :


"Lazzaro, un jeune paysan d’une bonté exceptionnelle vit à l’Inviolata, un hameau resté à l’écart du monde sur lequel règne la marquise Alfonsina de Luna.

La vie des paysans est inchangée depuis toujours, ils sont exploités, et à leur tour, ils abusent de la bonté de Lazzaro.
Un été, il se lie d’amitié avec Tancredi, le fils de la marquise.  Une amitié si précieuse qu’elle lui fera traverser le temps et mènera Lazzaro au monde moderne."
---
-
Lazzaro...
Un être simple, personnage pasolinien, héros involontaire d'une sorte de fable contre les injustices...
Lazzaro, dit la réalisatrice, fait partie des personnes qu'elle qualifie de "gens braves" :

"Leur nature même est de rester dans l’ombre, quand elles le peuvent, elles renoncent toujours à elles-mêmes pour laisser la place aux autres, pour ne pas déranger. Ce sont des personnes qui ne peuvent pas émerger de la masse ou plutôt elles ignorent qu’il est possible de le faire. Ces gens-là s’occupent des tâches désagréables et lourdes que l’humanité laisse derrière elle, elles remédient à tout ce que les autres foulent aux pieds par inadvertance, sans que personne ne s’en aperçoive."

---
A l'origine du scénario un fait réel qui s'est déroulé dans les années 80...
Histoire d'une marquise cynique qui, en ne révélant pas à ses paysans qui vivaient dans un hameau perdu que le métayage était aboli, les exploitait comme des serfs.
---
Dans le film le personnage de Lazzaro, créé par la réalisatrice, vit au milieu de cette communauté d'exploités, qui à leur tour profitent de la gentillesse absolue du jeune garçon...
Lazzaro va se lier d'amitié avec Tancredi le fils rebelle de la marquise.
-
Un jour les autorités interviennent pour mettre fin à cette situation éhontée :
Les paysans abandonnent le domaine et fuient vers la ville,
Lazzaro lui chute du haut d'une falaise...
-
Des années plus tard Lazzaro se réveille (revenu d'entre les morts comme dans le mythe de Lazare...) près du domaine pillé et en ruine.
iI se dirige alors vers la ville où il retrouve certains de ses compagnons tous vieillis et vivant dans la misère, la mendicité, les combines, alors que lui est resté inchangé tel qu'il était autrefois.
---
A vrai dire il est bien difficile de rendre compte 
dans tous ses aspects d'un film d'une telle richesse...
Qui est certes un constat politique mais sans dénonciation violente et où la réalisatrice montre une tendresse touchante pour les personnages.
-
---

Lumineuse interprétation du jeune Adriano Tardiolo (Lazzaro)...
-
Luca Chicovani (Tancredi)...
ll
--


--


--


--


---
-
Bande annonce...



*
***
*
Alice Rohrwacher

née en 1981 à Fiesole 
-

 -
Elle a réalisé également :
Les Merveilles (2015)
Corpo celeste (2011)
-
***
*

3 commentaires:

  1. J'avais déjà vu une critique positive de ce film. Il est noté sur mes tablettes!
    Merci pour ta recension enthousiaste,
    Amitié

    JPS

    RépondreSupprimer
  2. La bonté, la vraie, est si rare qu'elle ne peut qu'étonner et que désarçonner ..

    RépondreSupprimer
  3. Ton papier donne vraiment envie d'aller voir ce film, qui serait, à première vue, un beau sujet d'opéra !

    RépondreSupprimer